Comme fonctionne la cryothérapie localisée ?

Le traitement par grand froid possède un réel intérêt en application locale. L’appareil de cryothérapie localisée délivre une brume de froid produite à partir d’azote. Particulièrement plébiscitée dans le secteur esthétique.

En quoi consiste la cryothérapie localisée ?

Contrairement à la cryothérapie corps entier ou cryothérapie partielle, la cryothérapie localisée consiste à diffuser de l’air froid à -160°. L’application se fait sur une zone déterminée du corps. Une brume d’azote est dirigée vers l’endroit choisi : visage, cou, genou, triceps, cuir chevelu, cheville, toutes les parties du corps peuvent être traitées. L’action de la cryothérapie localisée est interne mais aussi externe. Elle provoque une vasoconstriction qui réduit la taille des pores de la peau, accroît le flux sanguin ce qui entraîne une évacuation des toxines. L’effet anti-inflammatoire du froid permet de réduire les douleurs induites par un choc.

Dans quels cas utiliser la cryothérapie localisée ?

La cryothérapie localisée peut s’utiliser dans le cadre d’un traitement thérapeutique (dans le cas d’une inflammation ou d’un choc) ainsi que dans le cadre d’un soin esthétique (antirides, soin de la peau). Principalement, le raffermissement de la peau, la reduction de la cellulite et le renforcement du collagène de la peau ont été parmi les avantages offerts par les protocoles de beauté à base de cryothérapie.