Comme fonctionne l’impédancemétrie ?

L’impédancemétrie est la mesure de l’impédance, c’est-à-dire la force de résistance d’un tissu organique au passage d’un courant électrique. Différents milieux utilisent l’impédancemétrie. Par exemple, dans le secteur diététique, l’impédancemétrie permet de calculer le pourcentage de matière grasse par rapport à la masse corporelle totale d’une personne. L’impédancemétrie est alors mesurée grâce à un impédancemètre, une sorte de balance électronique qui délivre un faible courant électrique dans le corps de l’individu.

En quoi consiste et dans quels cas utiliser l’indépancemétrie?

Elle permet ainsi un suivi détaillé de la masse musculaire, de la masse graisseuse, et du taux d’hydratation. On l’utilise en particulier dans le cadre de régimes amincissants, grossissants ou le suivi sportif. Les mesures sont faites debout. Les données obtenues par impédancemétrie sont les quantités de masse grasse, masse maigre (eau + protéines), le contenu minéral osseux et la masse musculaire. Elles permettent le suivi de la dénutrition, renutrition, de l’hydratation, des troubles hydriques (œdèmes ou déshydratation) le suivi du métabolisme, le contrôle de l’évolution de la masse musculaire et de la masse grasse et représente une aide à la performance chez le sportif.